Le temps s’écoule…

 De la vitalité à l’agonie. 

 Un souffle les relie. 

La mort réjouie vous sourie,

  Anéantie ,les larmes coulent de la part de la vie.

 

 Le temps régie la vie ,

   Il détruit et guérie.

 Empereur du monde sans once de nuisance,

  S’ abat telle une lance, l’éternelle sentence.


Tout à un début, tout à un fin.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s